HaïKaï

<— Page Précédente

Georges Bonneau nous dit, dans son Anthologie de la poèsie japonaise, que le haikai ou haiku est un poème de 17 syllabes, au rythme grêle, et précieux, « un madrigal sur un clauvecin. »

La HaïKaï s'est développée au XVIe siècle. Sa signification " terre à terre ". Le HaïKaï tire son effet de la satire et de jeux de mots. Sous l'influence de Basho, le ton Haïkï est devenu plus sérieux. Il est l'ancêtre du HaïKu.

Sa forme : 17 syllabes au total. Soit 3 vers (5/7/5).

 

Pas de règle, il cible l'évanescence des choses.

 

La haïku se référence aux saisons. Si ce n'est pas le cas, c'est un Moki.




Comme...




Dans la vieille mare,
une grenouille saute,
le bruit de l'eau
."


(ku)


Image introuvable