← Retour page précédante.

La maison des cygnes.

Demeure du temps passé garde ses précieux cygnes.
Le portail blanc laisse voir l'autre côté du miroir
Au jardin reflète dans la fontaine de ses soirs :
Statue vénusienne verse cette eau à ces dignes.

A l'entrée, quelques plumes se cueillent sur la ligne.
De ce plumage déploie la beauté dans l'écritoire
Que les mots de l'élégance s'écrivent au grattoir.
Ainsi la feuille affiche, peut-être, le chant des cygnes.

Le chemin de grâce borde leur univers douillet
Que les buissons protègent de verdures et d'œillets
Un petit banc de bois se place à l'écart de l'allée.

La Dame de ces Perles Fidèles les observer
Du haut de fenêtre dés que la journée se lève :
Rosée du matin offre le sourire immaculé.


  Exprimez-vous... postez votre commentaire....    

Nom / Pseudo :
Votre mail (invisible sur le site) :
Site web / Blog :
Commentaire :
Relisez, puis validez....