← Retour page précédante.

Le verre sur le comptoir*.

Sur le comptoir,
Je verse mes déboires...

Mes larmes du souvenir
S'embobinent pour vieillir...

Il n'y a pas de dernière chanson,
Juste quelques notes du son ...

Les yeux dérivent vers la tristesse...
La main lève le verre à l'ivresse...

Sur le comptoir,
Je verse mes déboires...

Je vais finir par ne plus y croire...
De tous ces maux qui frôlent le dérisoire...

Je croise des présences
Dans le miroir des tolérances...

Au bar, mon corps remplit de néant,
Ne voyez pas de mail-être dans ma foi...

Sur le comptoir,
Je verse mes déboires...

Les verres se remplissent...
Les lèvres se plissent...

L'amère s'évade
Dans l'esplanade...

Il se fait tard...
Je jette les amarres...

Sur le comptoir,
Je déverse mes déboires...

... dans le silence
De mon absence.
* Inspiré d'une histoire vraie.


  Exprimez-vous... postez votre commentaire....    

Nom / Pseudo :
Votre mail (invisible sur le site) :
Site web / Blog :
Commentaire :
Relisez, puis validez....