← Retour page précédante.

«Trivers de la Mystérieuse des sous-bois.»

La rime pose son soupir
Sur lit de maux endiablés.
Une plume vient s'assoupir
Sur la douceur de l'oreiller
.
Succombent juste les perles
De cristal aux lèvres ternies...
Robe aussi sombre que le merle
Sombre la noirceur de son nid...

Petit à petit, va au bois
Une belle silencieuse
Dans le mystère des sous-bois
Où de sa vie, elle est cueilleuse...


  Exprimez-vous... postez votre commentaire....    

Nom / Pseudo :
Votre mail (invisible sur le site) :
Site web / Blog :
Commentaire :
Relisez, puis validez....