La Contrerime.

<— Page Précédente

La contrerime a été formalisée et baptisée par Paul-Jean Toulet. Il l'utilisa dans beaucoup de ses poèmes, vous pouvez les retrouver dans son recueil « Les Contrerimes ». D'après ce même auteur, les poétes fantaisiques l'utilsaient que trés rarement.



Voici sa composition pour ce quatrain =
A.B.B.A. *** Rimes : 6/8/6/8 (en général).



De ce fait, la structure peut paraître déséquilibrée par le rythme engandré

 

Comme...

« Douce plage où naquit mon âme ;
Et toi, savane en fleurs
Que l'Océan trempe de pleurs
Et le soleil de flamme ;

Douce aux ramiers, douce aux amants,
Toi de qui la ramure
Nous charmait d'ombre, et de murmure,
Et de roucoulements ;

Oú j'écoute frémir encore
Un aveu tendre et fier
Tandis qu'au loin riait la mer
Sur le corail sonore. »

Paul-Jean Toulet, Les Contrerimes (1920)