← Retour page précédante.

Lever et coucher.

Au lever, le crépuscule sort de l'aurore.
Vient au vent une étoile au dehors de la brume.
Doucement s'éveille vers le ciel, l'agrume...
Là le chemin du temps passe, cet astre d'or.

Tantôt au repos blanc, tantôt au corridor.
Son bras tend à la pluie le bel arc en costume.
L'éphémère bat de l'aile lâchant la plume
Où quelques larmes quittent la flore du corps.

L'horizon l'attire vers ses autres mondes.
L'esprit voyageur traversa la mappemonde
D'autres attendent d'ouvrir leurs paupières.

Au coucher, l'aurore se cache au crépuscule
Puis viendront les constellations comme Hercule,
Là ou nos pupilles se projettent dans l'ère...


  Exprimez-vous... postez votre commentaire....    

Nom / Pseudo :
Votre mail (invisible sur le site) :
Site web / Blog :
Commentaire :
Relisez, puis validez....